En un clic

Forteresse et château de la Motte

Imprimer (nouvelle fenêtre)

Forteresse et château de la Motte

La ferme de la Forteresse

Ferme de la Forteresse

La Forteresse a été édifiée, pense-t-on, au XIe siècle, à proximité de l'ancienne motte féodale encore visible. Elle est vraisemblablement à l'origine la résidence des seigneurs de Thoury, de Férottes et des autres petits fiefs situés sur cette paroisse.

Transformé en ferme fortifiée selon le schéma typique du Gâtinais, l'ensemble a perdu la maison seigneuriale initiale mais conserve de sa construction primitive la tour du pont-levis et deux tours carrées.

Un souterrain aurait existé, débouchant de l’autre côté du bois de la Montagne au lieu-dit « la Cave aux Moines », pour permettre aux habitants d’échapper à d’éventuelles agressions.

À défaut d'une absolue régularité, les bâtiments manifestent un goût de l'ordre et de l'équilibre, qui s'exprime notamment dans la répartition des fenêtres, des lucarnes ou des petites ouvertures destinées à ventiler les greniers, toujours soigneusement axées sur les baies du rez-de-chaussée.

L'habitation proprement dite est bâtie sur un plan rectangulaire allongé, et elle est constituée par la juxtaposition de cellules éclairées chacune par une ou deux fenêtres. Dans les campagnes de la région, ce système élémentaire de construction permet à la maison d'évoluer selon les besoins de la famille, des cellules de ce type étant construites dans le prolongement si nécessaire.

La ferme accueille depuis 1987 un club de golf et un restaurant.

(Extrait du site : http://fr.topic-topos.com/ferme-de-la-forteresse-thoury-ferrottes, et de l'ouvrage « Promenade en Gâtinais » / Ahvol et l’Arbre)

Le château de la Motte

A l'origine « château fortifié de la Motte-Thoury » dont il ne reste rien, il fut reconstruit au XVIIIe siècle en château d'agrément dans le style de l'époque.

Pierre de la Flèche, donateur du grand tableau de l'église, a résidé au Château de la Motte, il était directeur des aides de Montereau et dit "Seigneur haut justicier de Thoury Ferrottes".

Depuis 1969, les propriétaires ont réalisée des travaux qui ont donné à la propriété son aspect actuel. C’est une propriété privée.